Mercredi, 30.01.2013

Ingenius: Avril 2012 à janvier 2013

Ingenius fait toujours partie des gypaètes les plus entreprenants. Durant ces derniers mois, il s’est surtout déplacé en Engadine et dans les régions limitrophes, ainsi que dans les environs de la vallée de Calfeisen. August Elsensohn a pu photographier Ingenius prenant la pose sur un éperon rocheux du col du Julier le 18 août. Les nombreuses photos à notre  disposition nous permettent de reconstruire le moment précis de la perte de certaines plumes lors de la mue d’Ingenius.

Non seulement les observations visuelles, mais aussi les données GPS transmises par Ingenius s’avèrent passionnantes. Grâce à ces données, nous suivons depuis près de deux ans et demi avec exactitude les pérégrinations du jeune mâle gypaète et savons quelles régions il visite. Entre autres détails, nous avons constaté qu’Ingenius se rend régulièrement au lieu du lâcher. Franziska Lörcher a ainsi pu l’observer le 21 octobre, alors qu’il passait à tire d’aile à proximité immédiate de la corniche, d’où il avait entrepris son premier vol durant l’été 2010