Jeudi, 30.12.2010

Ingenius: Octobre à décembre 2010

Ingenius a été aperçu très fréquemment ces derniers mois ! Silke Döding est la première à nous livrer quelques nouvelles passionnantes. Elle observe le 3 octobre dans la vallée de Bisis (SZ) un jeune aigle royal  qui intercepte Ingenius en train de planer en cercles concentriques.  Quatre jours plus tard, Ingenius est observé à deux reprises dans le Toggenbourg près de Chäserugg. Le photographe animalier Walter Büchi de Zell nous annonce que le jeune vautour tenait quelques poils de laine de mouton entre ses serres. Thomas Röthlin réussit de même à capter ce comportement étonnant. Ingenius serait-il déjà en train de s’exercer à construire un nid, comme les oiseaux en âge de se reproduire ?

Un jour plus tard, Esther Wullschleger, en randonnée au-dessus de Davos, entend soudainement les sifflements d’avertissement de marmottes. Un groupe de perdrix des neiges volette nerveusement autour d’elle. Enfin Mme Wullschleger comprend la cause de tout cet affolement : Ingenius s’approche de plus en plus et tourne en cercles autour du mont Altmann. D’autres fois encore des choucas curieux accompagnent Ingenius un bout de chemin, comme Daniel Friedli l’a documenté avec une photo prise le 8 octobre sur la pente sud du Säntis.

Le 25 octobre les données récoltées par satellite nous montrent qu’Ingenius ne s’est que très peu déplacé durant les derniers jours. A-t-il rencontré un problème ? Le garde-chasse saint-gallois Peter Eggenberger se met en chemin pour inspecter les Kreuzberge de plus près avec des jumelles. Lors de ce périple, il rencontre Hanspeter Gasenzer qui a pu photographier un Ingenius qui semblait en pleine forme et qui volait au-dessus de la forêt derrière sa ferme alors que soufflait un fort vent. Les voyages sur une longue distance qu’Ingenius a accomplis durant ces derniers mois sont également une preuve de la bonne santé et de la force d’Ingénius

 

 

.