Mardi, 31.05.2011

Ingenius: Mars à mai 2011

Il ne nous avait pas encore été donné de pouvoir suivre les déplacements d’un jeune gypaète de si près. L’augmentation de la durée d’ensoleillement au printemps a considérablement amélioré l’approvisionnement en électricité de l’émetteur solaire d’Ingenius. Nous pouvons ainsi minutieusement suivre ses périples, car nous recevons jusqu’à 24 localisations par jour. Le jeune gypaète semble être saisi d’une véritable frénésie de voyager. Durant le mois de mars Ingenius a parcouru les montagnes du Tyrol du sud, du Tyrol, de l’Allgäu (Bavière), du Vorarlberg et de larges pans du canton des Grisons (voir ligne en orange).

En avril Ingenius étend encore son rayon d’action pour rejoindre à l’Est le Pinzgau et à l’ouest l’Oberland bernois (voir ligne en vert). Durant cette période Mario Prinz a pu observer notre voyageur au long cours le 7 avril près de Samnaun. Ingenius atterrit près d’un champ de neige, avale quelques débris d’os et démontre ensuite son art du vol avec en arrière-fond un éclatant soleil printanier.

Début mai Ingenius rentre à tire d’aile dans la région de Sargans. Mais déjà le 6 mai il repart. Il se rend depuis la région de Sargans à Montreux et depuis là en Valais, où il rend une brève visite aux gypaètes de la vallée de Derborance. Pour effectuer ce long six petites heures suffisent au planeur, une marque record. Il termine son périple par un crochet qui l’amène près de Grenoble (voir ligne en blanc).