Mercredi, 30.11.2011

Tamina: Septembre à novembre 2011

Nous pensions que Tamina entreprendrait bientôt de grands voyages. Mais rien de tel ne s’est produit. Les effectifs de gibier étant très importants dans la région du lâcher, la jeune femelle n’a pas encore eu besoin de rechercher sa nourriture au loin. Les données obtenues par satellite montrent par ex. que Tamina s’est régalée à plusieurs reprises de la carcasse d’un bouquetin décédé à seulement deux kilomètres du lieu du lâcher. Tamina a également souvent tournoyé un peu plus au sud du lieu du lâcher, en dessus de Flims et Trin.Elle n’a pas tardé à y trouver les nombreux os de chamois victimes d’une épidémie de cécité des chamois.

Diverses personnes nous ont envoyé durant ces derniers mois de belles photos prises sur le vif de Tamina.Le fait que la jeune femelle a été aperçue à plusieurs reprises avec le jeune mâle Sardona nous a particulièrement fait plaisir. Preuve en sont ces clichés de Sonja Petris et Roman Schneider. Les jeunes vautours auraient-ils sympathisé ?