Lundi, 30.06.2008

NP Stilfserjoch: Juin 2008

Lorsque le jeune gypaète baptisé du long nom de „Parc national du Stelvio - Haristraufu“ a été contrôlé et examiné dans la Station de rapaces Haringsee en vue du lâcher dans la nature, le vétérinaire a constaté une petite blessure et un dépôt jaunâtre sur le bec du jeune oiseau. Ce dépôt était dû à un parasite qui a attaqué les muqueuses du bec et aurait pu causer de plus amples dégâts. L’oisillon a d’abord dû être traité pendant quelques jours et n’a retrouvé la liberté qu’avec quelques jours de retard. Le 18 juin, le jeune rapace était assez vigoureux pour entamer le voyage en direction du Parc national du Stelvio. Malgré les journées éprouvantes qu’il venait de vivre, il s’est très rapidement habitué à son nouvel habitat. L’amitié qu’il a nouée avec son nouveau „compagnon“ Icare qui avait été placé quelques jours auparavant dans le nid y a certainement beaucoup contribué.

Nous entendions profiter des temps calmes avant le premier envol pour connaître plus de détails sur la vie nocturne des jeunes gypaètes (jusqu’à présent inconnue). A cet effet nous avons placé une caméra à l’infrarouge déclenchée automatiquement dans le nid. Les résultats le lendemain nous ont surpris. Alors que nous autres humains avions dormi comme une souche, notre oisillon était bien plus actif. Il a nettoyé son plumage et étendu à plusieurs reprises ses ailes. Le jeune gypaète PN Stelvio semble être d’un naturel très vif. Nous étions pourtant étonnés lorsqu’il a étendu ses grandes ailes à huit heures du matin le 28 juin et a amorcé son premier vol – comme s’il s’agissait d’une entreprise parfaitement banale. Nous souhaitons bonne chance au néophyte de l’air et sommes très curieux de savoir vers quels horizons ses grandes ailes le porteront à l’avenir

 

 

Aktuellste Beiträge

  • Mercredi, 30.03.2016
    Gallus: Janvier 2015 – mars 2016
    Nous avons dû attendre près d’une année et demi avant de recevoir à nouveau des nouvelles de la femelle de gypaète Gallus-Manigod. Récemment Thomas Gr...
  • Dimanche, 27.03.2016
    Aschka: Janvier 2015 – Mars 2016
    Nous avons reçu récemment des nouvelles d’Aschka. René-Pierre Favre a pu observer et photographier Aschka le 8 février près de Chamoson dans le Valais...
  • Jeudi, 31.12.2015
    Sempach II: Mi-septembre à décembre 2015
    Il était également encore possible d’observer la jeune femelle de gypaète barbu Sempach II près de la niche du relâcher début octobre. Elle planait en...
  • Mercredi, 30.12.2015
    Noel‐Leya: Mi-avril à décembre 2015
    Suite à sa deuxième mise en liberté en avril dans la Surselva, Noel-Leya est revenu rapidement au lieu de son premier lâcher dans la vallée de Calfeis...
  • Mercredi, 30.12.2015
    Ewolina: Mi-septembre à décembre 2015
    Ewolina est longtemps restée fidèle à la région où elle avait été relâchée. Jusqu’à fin novembre elle n’a fait que de courtes incursions dans les régi...
  • Mercredi, 30.12.2015
    Trudi: Mi-septembre à décembre 2015
    Trudi s’est déplacée durant les derniers mois dans la région du Valais et de la Haute-Savoie. De nombreux clichés fantastiques de Trudi nous sont parv...
  • Mardi, 29.12.2015
    Schils: Mi-septembre à décembre 2015
    Notre oiseau fugueur Schils est resté fidèle aux Alpes.  Il a pris ses quartiers surtout en Suisse orientale et en Autriche. Fin octobre, le...
  • Mercredi, 30.09.2015
    Schils: Juilliet à mi-septembre 2015
    Le gypaète barbu Schils a encore séjourné quelque temps auprès de la corniche de son relâcher à Melchsee-Frutt après sa deuxième mise en liberté.&nbsp...